Clan Campbell Dark !

Campbell Dark est un Blended Scotch Whisky de moins de 12 ans vieilli en fût de rhum des caraïbes. Un whisky de caractère aux accents épicés et à la robe ambre doré. Au nez, il développe des arômes puissants et abondants de fruits et de vanille, des notes de poires, bananes mûres, pointes de caramel et de noix de muscade épicée. Onctueux, il offre plein de saveurs d’orange amère, de confiture d’abricot et de miel enrichies par la douceur épicée de la cannelle. La finale est longue, chaleureuse et mœlleuse.

Clan Campbell Dark 70 cl est disponible au même tarif que le Clan Campbell.

Passez la présentation commerciale du produit, que vaut réellement ce « whisky » ?

Vous aussi votre commerciale Ricard vous a surement déjà présenté ce produit en vous promettant que ce serait un des alcools tendances de l’été ! Il vous a laissé une bouteille en dégustation et vous a fait tester le « Cuba Libre » version Dark ! Puis, vous avez réalisé qu’un whisky « gout rhum » et un « Cuba Libre au whisky » ca n’avait pas forcement grand intérêt…

Mon avis personnel : Honnêtement le produit en lui même, vendu comme la marque le propose en Clan Dark Cola/Citron, se boit assez facilement. Ce n’est pas révolutionnaire mais pour des buveurs de whisky/cola ou des buveurs de Cuba Libre, le produit passe bien.

Le produit est donc plutôt bon, mais ce que je reproche surtout, c’est l’intérêt du produit en lui même. Je pense que la marque veut surfer sur l’effet de mode des Rhum épicés (Captain Morgan, Sailor Jerry, Kraken…) et que la société Ricard ne pouvant pas avoir de rhum dans sa gamme (pour une histoire de non concurrence au Rhum Havana de chez Pernaud), se retrouve à « innover » en sortant un whisky gout ‘rhum épicé ».

Et la marketing, sort le « Dark » sous le label « Clan Campbell, car si le produit ne marche pas et fini par disparaître sous deux ans, cela fera toujours de la com’ pour le Clan Campbell classique !

Somme toute, le produit n’est pas mauvais mais je doute qu’il trouve une place dans vos arrière bar. Et rappelez vous du « Malibu Fresh  » et du « Malibu Passion » que Ricard a déjà lancé dans le passé…

Bref, vous aimez le whisky ? Et les aromes de Rhum vous plaisent ?

Buvez plutôt ca !

 

 

 

Jack Fire !

« Une liqueur de whisky ? sacrilège! » curieux de tester cette nouvelle liqueur de whisky aromatisée rapportée par notre gentil commercial de chez Brown-Forman, nous vous proposons un test.

Recettes et assemblages

Le Fire est un assemblage du classique Jack Daniel’s Old N°7 et d’une liqueur de cannelle. Personnellement ca me fait tout de suite penser à ca :

 

Le whisky « arrangé »

La tradition du whisky aromatisé avec des épices et des fruits existe depuis longtemps et permettait à chacun de créer sa mixture à la façon du rhum arrangé. Aujourd’hui, quelques grandes marques s’en sont emparé pour attirer un public plus jeune et plus féminin féru d’alcools d’un abord plus «facile» et résolument festif. Comme par exemple le malheureux William Lawson Spicy…Ou précédemment le Jack Honey.

Whisky ?

La Scotch Whisky Association (SWA) veille à ce qu’une boisson à base de whisky aromatisé soit bien étiquetée et vendue comme une liqueur et non comme un scotch whisky.

Avis ?

Venons-en au verdict. Si on aime la cannelle, on peut certainement se laisser tenter par le Tennessee Fire dans lequel elle domine. Boisson énergisante, l’influence du sucre est atténuée avec des glaçons ou en cocktail.  Nous le testons actuellement en variante du JaegerBomb, un shooter de Fire dans un verre large de boisson énergétique. Il est aussi sympa en shooter pur avec la bouteille au frigo.