La qualité primordiale d’un barman

LA compétence utile !

Demandez à un patron de bar quelle est la compétence la plus importante d’un barman et vous aurez de nombreuses réponses différentes.
Certain diront que la vitesse est essentielle, d’autre, qu’il faut une personnalité charismatique, que c’est le dialogue avec le client le plus important ou que ce sont les compétences en mixologie…
Il y a de très nombreuses qualités nécessaires aux bons barmen, la sympathie, la propreté, la rigueur, la ponctualité…mais ce sont finalement des qualités propres à chaque boulot. Alors, quelle est la compétence la plus importante pour un barman ? La mémoire !
Si vous arrivez à avoir une bonne mémoire, vous commencerez à être un bon barman. Non seulement vous ferez mieux votre travail mais vous obtiendrez même plus de pourboire ! Quand un client entre dans un bar et que le barman le salut part son prénom, lui prépare sa boisson préférée, lui parle de sa dernière soirée cela rend le client important, unique !
Un client sera toujours flatté d’être reconnu et considéré dans l’établissement qu’il fréquente, et c’est la seule chose qui le fidélisera. Tout le monde peut faire des Mojito mais rare sont les bars ou vous vous sentez « important » !
Et pour cela il faut mémoriser des centaines de prénom, se rappeler de qui boit quoi, de la discussion de la dernière discussion de soirée etc…
Ensuite, la mémoire sert à retenir la carte, les tarifs, et surtout les recettes de cocktails ! En effet, combien de fois j’ai vu dans des bars, le barman qui regarde discrètement la carte pour faire un cocktail…En plus d’être très peu professionnel, le temps perdu à regarder la carte et à « réaliser » le cocktail en suivant la liste des ingrédients est énorme !
Une bonne mémoire vous permet de connaître vos cocktails, de connaître la méthodologie pour les faire. Et même de connaître tous les classiques qui ne sont pas forcement à la carte. Il existe des milliers de cocktails, et bien sur, vous ne pouvez pas tous les retenir mais avec une bonne mémoire et un peu de bon sens, il est facile de créer des connections entre les cocktails pour en retenir un maximum.
Par exemple la Caipirinha (à la Cachaca), la Caipiroska (déclinaison à base de vodka), la Jägerinha (au Jägermeister)….
 L’autre type de mémoire essentielle au barman, est la mémoire à court terme. Elle est là pour utiliser votre cerveau à la place d’un papier et un crayon! Elle vous est aussi utile quand un client vous demande « la même tournée », un bon barman ne va pas aller regarder dans ses notes les consos d’une table, il s’en rappelle !
Finalement, vous rappeler les commandes de plusieurs tables à la fois vous rendra le travail plus simple, impressionnera vos clients et améliorera votre rapidité et votre productivité.
Vous pouvez réaliser un mojito en 10 secondes, si vous êtes incapable de retenir l’autre verre de la commande et qui les a commandé, vous ne serez jamais réellement efficace !