Ou trouver un local commercial

La première et la plus simple des solutions est de racheter un fond de commerce déjà existant incluant une licence 4.

Tout d’abord commençons par expliquer ce qu’est un « Fond de commerce », un fond de commerce est l’ensemble des biens incorporels (clientèles, droit au bail, enseigne, nom commercial…) et les biens corporels (marchandises, mobilier, matériels de travail…).

Mais ce qui est important à comprendre c’est que le fond de commerce représente « l’intérieur » du local, ce qui sous entend que les MURS de ce local ne sont pas inclus. Ainsi il faudra également verser un loyer mensuel au propriétaire des murs. Il est parfois possible d’acheter et les murs et le fond de commerce mais cela augmente considérablement l’investissement (sans oublier que les murs sont rarement en ventes).

Ainsi pour trouver un fond de commerce il y a plusieurs méthodes :

  • Les sites internet (le bon coin, petites annonces etc…), l’avantage est que c’est disponible facilement et gratuitement. Malheureusement rares sont les bonnes affaires en ventes via ce système. Car les vendeurs préfèrent être discret ou s’éviter des curieux et des rêveurs. Mais certaine petites affaires peuvent se trouver, et pour une première affaire c’est envisageable.
  • Les agences immobilières spécialisées, c’est leurs métiers et ça se paie ! Avec l’assistance d’un professionnel vous aurez accès a tout ses contacts et à son expertise du marché. En lui parlant de votre projet il pourra vous conseiller sur les emplacements adaptés. Il faudra souvent justifier d’un apport afin de se faire prendre au sérieux.
  • Le bouche a oreille, gratuit, mais dépendant complètement de votre propre réseau !
  • Les liquidations judiciaire, avec des centaines de fermeture par ans de nombreuse affaire se retrouver en vente au enchère. On peu y trouver des affaires très intéressantes et peu chères comparé au marché mais il est nécessaire de se demander pourquoi elles sont tombées en liquidation (mauvaise gestion, loyer prohibitif ?…)  car elles n’en sont pas là par hasard !

Outre la possibilité de racheter un fond de commerce, il y a aussi la solution de transformer un établissement en y amenant un licence 4.

Pour cela il faut trouver un local commercial et y installer une licence 4. Cela semble simple mais il y à de nombreux critère à respecter !

Il faut en premier lieu trouver un local commercial avec un bail autorisant l’activité de bar, pub, brasserie…ou faire une demande de changement de bail au propriétaire des murs (qui bien souvent en profitera pour augmenter son loyer).

Ensuite il faut trouver une licence 4 valide (car elle se périme si elle n’est pas utilisée pendant un certain temps) et la transférer d’un établissement à votre local commercial.

Maintenant que vous connaissez les méthodes pour trouver un fond de commerce, vous pouvez passer a la suite, comment trouver un bon emplacement !

Trouver le « bon » local

J’ai souvent entendu dire que les trois règles d’or du commerce sont l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement !

Maintenant que l’on sait ou trouver un local, attaquons une des choses les plus importantes donc, l’emplacement !

L’emplacement idéal est en centre ville avec une grande façade, d’angle entre deux rues passantes, qui offrira une grande visibilité, une grande enseigne, une grande terrasse et surtout qui vous coutera un max !

Je pense sincèrement qu’un bon emplacement est avant tout un emplacement adapté à votre future activité.

  1. Un bistrot de quartier. C’est là où Gégé et ses amis se retrouvent chaque mercredi, après le travail, pour jouer aux fléchettes et refaire le monde. Le bistrot de quartier est probablement un type de bar parmi les plus populaires et c’est l’endroit idoine pour passer un bon moment. C’est une petite affaire, conviviale, qui peu se situer en banlieue.
  2. Un bar de nuit se trouvera dans les villes jeunes, étudiantes, souvent en centre ville, dans les quartiers animés, proche des lieux de sorties comme les restaurants, boites de nuits etc. Ce genre d’établissement n’a pas nécessairement besoin d’avoir un emplacement « Premium », un cadre original et le bouche à oreille peuvent être suffisants.
  3. Un Bar à cocktail chic se trouvera dans les quartiers branchés de la ville, ou la clientèle  bobo sort généralement.

Mais un bon local ne se réduit pas qu’à l’emplacement, quand on cherche une affaire il est important de prendre en compte des critères économiques. Au delà de trouver une affaire qui colle à votre budget il faut prendre en compte sa capacité de développement.

Racheter une affaire qui fonctionne est rassurant mais cela se paye généralement beaucoup plus chère car le prix du fond de commerce dépend directement du chiffre d’affaire. Ainsi, plus une affaire fonctionne et plus elle se vend chère. Il n’est donc pas forcement intéressant d’acheter une affaire qui cartonne car vous aller la payer chère, et il sera difficile de la développer et encore plus de faire une plus value le jour de la revente…

Le meilleur plan pour moi est de trouver des affaires sous exploitées, des commerces en place depuis des années, ou le proprio à petit a petit abandonné son affaire dans les années 80, se contentant de sa petite clientèle d’habitué. Cela se trouve encore, même dans des quartiers tendances, des petits bistrots tenus pas des pré-retraités, des PMU/RAPIDO/FRANÇAISE DES JEUX.. ou l’on n’achète que ses cigarettes avant de partir en courant !

Une dernière chose importante dans l’achat d’un fond de commerce est le BAIL (un article détaillé est prévu), qui donne le montant du loyer. De nombreuse affaire se casse la figure à cause d’un loyer trop élevé. N’oubliez jamais que vous aurez à payer le loyer tout les mois pendant toute la durée de votre exploitation, il y a une règle qui dit que le loyer ne doit pas excéder une semaine de chiffre d’affaire(CA). Mais honnêtement, hormis quelques grosses affaires pleins centres avec de très bonnes expositions, je trouve déjà que c’est beaucoup trop. Je me suis toujours basé sur : le loyer = le CA de la meilleur journée du mois max.

Et surtout, prenez votre temps, ne vous jetez pas sur la première affaire venu, analysez bien le potentiel de l’affaire, pourquoi elle tourne, pourquoi non, ce que je pourrais faire pour changer ça. Si vous etes capables de savoir pourquoi une affaire fonctionne mal et comment y remédier alors cette affaire est peu être pour vous !

Comment ouvrir un bar

Comment ouvrir un bar

La première chose que tout le monde se pose est…comment ouvrir un bar !

Qui n’a pas, après un ou plusieurs verres, imaginé racheter un bar ? Un monde où les litres de bière couleraient à flots – et gratuitement, en plus. Un café/bar ultra vivant, avec de la bonne musique. Sauf que finalement pour beaucoup cela ne reste qu’un rêve éthylique !

Ceci dit, avec près de 2.000 ouvertures de débit de boisson par ans, nombreux sont ceux a se lancer dans l’aventure, avec plus ou moins de réussite…

Nous allons donc voir ensemble quelles sont les étapes essentielles pour réaliser votre rêve et ouvrir votre petit commerce !